Les Bikes Parks des Hautes-Alpes

 

Les stations des Hautes-Alpes doivent se diversifier : aujourd’hui, l’hiver et l’or blanc ne suffisent plus ! Parmi toutes les activités mises à la disposition des vacanciers de l’été, celle que l’on remarque le plus est, sans aucun doute, le VTT de montagne. Nous avons  décidé de faire le tour des stations…  Cette année, nous avons  sélectionné Les Orres et Orcières-Merlette. Comme ces stations ne sont pas très loin de notre “camp de base” on y va juste pour la journée. Voici notre bilan…

Le Bike Park des Orres

La station des Orres, située à 1.650 m est une des plus importantes des Hautes-Alpes à 38 km de Gap.  Elle propose, l’hiver, 37 pistes de ski soit 100km. L’été, le Bike Park des Orres se compose de 14 pistes avec les 4 niveaux classiques et deux traces “Enduro”.  Trois pistes sont disponibles à 2.530 m, les autres démarrent à 1.900 m.  Il vous faudra enchaîner deux télésièges pour arriver au point le plus haut. Les pistes sont plutôt courtes, la plus longue, particulièrement bien dessinée, est la “Vallon”… Mais, d’une manière générale, elles sont difficiles. C’est certainement la station qui va vous demander le plus de forme physique ! Heureusement, j’ai un bon entraînement… C’est un mélange de pistes très rapides ou techniques. Je vous conseille  “le Vallon” qui est complètement “rouge” à 2.530 m ! Attention, ne la faites pas en premier ! Echauffez-vous bien avant avec les autres rouges qui se trouvent au premier palier. Vous avez le choix entre 13 pistes et 2 traces d’enduro soit 27 km. Je vous conseille de prendre la carte des pistes pour vous retrouver et ne rien oublier.

La journée commence par la « P’TIT RIDER » de 2.500 m avec un dénivelé de 250 mètres. Elle vous mettra tout de suite en phase avec la station… Pour une “verte”, il vous faudra quand même un peu d’expérience ! J’ai enchaîné par la bleue « TU CROIS QUE JE PEUX » de 1.100 m avec 200 m de dénivelé. Pour une bleue, elle est amusante et il y a quelques modules à ne surtout pas contourner. Ensuite, on démarre sur du sérieux avec trois rotations sur la « RIDE N’RED » rouge de 2.500 m et 630 m de dénivelé… Je vous laisse regarder la vidéo qui suit pour la découvrir !

Pour redescendre sur la station j’ai enchaîné sur les trois pistes suivantes la « GAWALINE », la « ROCKET puis j’ai fini par la noire “COOL RIDER”. Pour la première c’est celle que j’ai le plus appréciée : elle est ponctuée de modules presque naturels, très bien pensés… Tout se passe facilement… La deuxième est technique dans les racines, les rochers, avec des dévers sympathiques : 1.100 m de plaisir, un peu trial…  On perd quand même 230 mètres. Je finis avec la seule noire de la journée, mais pas la moindre. En effet la “COOL RIDER” m’a demandé de sérieux efforts physiques très techniques avec des marches magnifiques et des racines toujours bien placées… Enfin presque ! Les autres pistes ne sont clairement pas de mon niveau, mais devraient faire plaisir à tous ceux  qui aiment les pistes aériennes !

La station des Orres est incontournable mais elle nécessite, quand même, de bien maîtriser son VTT ! Les pistes, même si elles sont courtes, vont éprouver le pilote et le matériel. Je me suis rendu volontairement sur celles-ci en fin de saison pour voir leur état. Vous avez certainement vu sur la vidéo que les bras sont mis à rude épreuve. Il ne me reste plus qu’à y revenir en début de saison l’an prochain ! Je trouve les tracés sympathiques : il y en a pour tout le monde et la station est pleine de vie.


Le Bike Park d’Orcières

On a tous des référents pour nous conseiller quelle que soit l’activité… Quand j’ai demandé aux miens ce qu’ils pensaient de la station d’Orcières la réponse ressemble à trois petits points… Pourtant cela fait plus de 10 ans que la station a un Bike Park : il faut que je découvre celui-ci en y posant mes roues. Rendez-vous pris, c’est parti pour une journée à Orcières. La station est, elle aussi dans les Hautes-Alpes à 39 km de Gap. L’hiver elle propose 51 pistes de ski. Connue pour son Snowpark de 16.000 m² , elle est un choix de rêve pour le skieur. L’été, les vététistes ont droit à 27 km répartis sur 8 pistes de descente et 5 itinéraires d’enduro pour un total de 46 km.

Hautes-Alpes

C’est parti pour la première descente ! On utilise deux des trois télémix de la station pour atteindre 2.655 m et tout de suite on se met dans l’ambiance avec la “CASSE BLANCHE”, la dernière piste bleue créée de 3 km très douce et linéaire au début. Le tracé deviendra tortueux sur la fin (voir la vidéo) et vous fera perdre 380 mètres de dénivelé pour rejoindre la piste suivante la “GARDETTES”, une des plus anciennes pistes rouges de la station entièrement repensée. Elle offre de nombreux sauts tout au long de son tracé : un vrai plaisir de 3 km avec une perte de dénivelé de 420 mètres. On finit sur la “ROCKET” plus petite piste bleue avec ses 500 mètres de long et la possibilité d’être chronométré. La “ROCKET” présente un enchaînement de virages à réaliser le plus rapidement possible…

C’est reparti pour un second tour : destination la “MUANDE” la plus longue des descentes rouges avec 7 km et 800 mètres de dénivelé. C’est une piste joueuse un peu cassante avec des passages vraiment travaillés. Elle demande un peu de forme physique si, comme moi, vous voulez la descendre sans pause !  Ce n’est pas fini : je repars sur la “CASSE BLANCHE” pour pouvoir tester la piste “LES ESTARIS” de 4 km avec comme la “GARDETTES” 420 mètres de dénivelé à descendre. C’est une piste rapide, très formatrice. Les pistes sont très belles et parfaitement bien entretenues : la zone de modules avec des bascules, passerelles et Gaps Wallride de tous niveaux est regroupée autour de l’inévitable Funbox…

 

Hautes-Alpes

Un vrai plaisir, Orcières : de très belles pistes qui nécessitent de nombreux passages pour en mémoriser toutes les subtilités… Une piste noire que l’on survole avec le Télémix qui demande – à mon avis de débrancher – pour passer tous les passages aériens…  ce n’est toujours pas pour moi ! Par contre, si comme moi vous pratiquez le VTT plaisir All-Moutains Enduro, vous allez adorer la station. En effet, grâce au Télémix vous pourrez vous faire plaisir sur toutes les pistes d’enduro balisées, mais aussi sur tout ce que l’on voit ou que l’on croise. Tous les acteurs locaux que j’ai rencontrés s’investissent dans la station et son développement. Je vous conseille “l’Endurocyclette” qui sera un bon prétexte pour découvrir le point fort d’Orcières.

Les Hautes-Alpes comptent de nombreuses stations qui accueillent le VTT l’été. Celle des Orres est orientée “descendeur pur” et incite à battre des chronos. Comme les pistes  sont plutôt courtes, vous allez les connaître par coeur rapidement ! Attention aux effets de zèle : elles ne sont pas simples ! Je n’ai pas eu le temps de faire la piste d’enduro donc on verra la saison prochaine…

La station d’Orcières est très intéressante : en plus d’une très bonne qualité des pistes parfaitement bien entretenues, on a la possibilité d’évoluer, de progresser que ça soit sur les pistes comme sur les modules… Un conseil :  ne faites pas comme moi, ne vous engagez pas sur la bascule bleue trop vite, elle se transformera en un gap rouge ! Son point fort : la qualité des pistes, ses 3 télémix et les enduros, au départ de 2.655 mètres qui vous feront découvrir des paysages magnifiques même avec la couverture nuageuse du jour…

CARNET DE VOYAGE : BONS PLANS
  • Une idée pour une sortie en groupe : engager un guide pour un prix forfaitaire. Il guidera 12 riders sur les plus beaux singles enduro de la station correspondant à votre niveau. Contact : Bruno bourgoin ⇒ www.champsaur-evasion.com
  • Merci à Julien H. de Ski Center qui m’a préparé les deux VTT utilisés pour cette journée. Bravo : les deux VTT freinaient à merveille, ce qui est plutôt rare pour des vélos de location en fin de saison ! Contact : Julien et Chloé ⇒ www.ski-center-orcieres.fr

Textes et Photos/Vidéos : Patrice Branchereau


Je remercie Mathilde de l’Office de Tourisme d’Orcières pour l’organisation à la dernière minute de cette découverte, très réussie, de son territoire. Merci au Bike Patrol des Orres et d’Orcières qui ont ouvert les pistes devant moi pour m’en faire découvrir toutes les subtilités.

LIENS :
Office de Tourisme des Orres  ⇒ www.lesorres.com
Office de Tourisme d’Orcières ⇒ www.orcieres.com