TEST – Caméra TecTecTec Xpro3

Les caméras miniatures dédiées au sport nous permettent de partager les sensations fortes. Mais, c’est souvent à la limite du supportable. Nous avons dû attendre longtemps pour que les constructeurs décident enfin d’ajouter une stabilisation à leurs créations. Sur le papier, cela semble parfait, mais comme vous le savez, on veut tout vérifier. Nous commencerons nos tests par une marque française dont les bureaux sont basés à Vannes.

Camera sport stabilisé Xpro3 de TecTecTec

Xpro3Filmer sans trembler et sans mouvement non contrôlé est plus difficile si la caméra est petite. Sur les caméras classiques, on a une multitude d’options qui nous aident à avoir un résultat presque professionnel avec un peu de concentration. Nous avons demandé à TecTecTec, une Start-up Vannoise, dans les tours de Shanghai et au soleil à Bali, de nous confier une de leurs caméras stabilisées Xpro3 en attendant la sortie de la Xpro4.

Description de la Xpro3

La TecTecTec Xpro3  est une caméra “Action Sport” étanche qui combine les dernières technologies avec son CPU NTK96660 et son capteur Sony Exmor 16mp pour enregistrer des vidéos aux formats suivant :

  • ULTRA HD : 4K (4:3) en 24 images seconde
  • 2K 30 images seconde
  • Full HD en 60 images seconde
  • HD en 120 images seconde

Mais ce qui est le plus important, elle se dote d’un nouveau procédé de stabilisation appelé le “Gyro RSC“. Ainsi équipée de ce stabilisateur numérique qui diminue l’effet “secousses”, elle doit offrir une meilleure qualité d’image.

Contenu du paquetage

xpro3_02Le packaging est sobre dans sa boîte blanche. Une fois la boite ouverte, nous apercevons la caméra dans son boîtier étanche et dans un compartiment nous trouvons une impressionnante quantité d’accessoires et de fixations. Petite surprise, c’est le format propriétaire des fixations. En effet si vous avez un baudrier compatible avec la marque de référence, il sera inutilisable avec les fixations fournies. La paterne est bien plus large. Mais bon, en faisant des échanges et conversions on a vite résolu le problème afin d’effectuer les prises de vues sur le terrain.

accessoriesIl est temps de regarder d’un peu plus près la Xpro3. Une fois, la caméra sortie de son boîtier étanche permettant de filmer jusqu’à 30 mètres de profondeur, on la trouve très légère. Au toucher, elle est couverte d’une surface gommée très agréable. L’arrière est occupé par un écran et deux petits LED. On trouve quatre boutons, un bouton sur la façade, un autre sur le dessus du boîtier pour finir les deux derniers sur le côté droit. L’autre côté est occupé par deux connecteurs et l’emplacement de la carte micro SD.

La Xpro3 et sa batterie de 3.7v 1050mAH li-ion rechargeable, placée dans un compartiment sous le boîtier, ne pèse que 70 g et si on rajoute le coffret étanche, le tout ne dépasse pas 150 g tandis que les dimensions sont réduites : longueur 5,70 cm et largeur 2,40 cm et hauteur 4 cm.

Le menu rempli d’options

Il faut pas moins de 7 écrans pour faire le tour des options paramétrables

Dans notre cas, c’est la stabilisation que nous voulons évaluer. En conséquence, on paramètre la résolution à 720 p 120 images seconde et le Gyro RCS activé puis 1080 p 60 images seconde et toujours le Gyro activé.

C’est partie pour 3 heures d’utilisation

C’est clair, le plus simple pour tester du matériel c’est de l’utiliser en situation. C’est parti pour 3 heures de VTT avec la caméra fixée sur le baudrier. Je vous laisse regarder la vidéo qui suit. Le rendu est en 720p 60ims, seul le traitement de compression de YouTube a été appliqué. Le résultat sur ce terrain vraiment mouvementé est vraiment significatif.

Une comparaison entre le mode stabilisé et non stabilisé en 1440p 30ims

En 3 heures de roulage, nous avons 1 h 20 d’enregistrement. Aucun problème d’autonomie et la manipulation avec cet unique bouton facilitant les prises de séquences. Petit détail, un peu de buée dans le boîtier… Par chance, il n’y en avait pas en face de l’objectif. Le plus gros des problèmes c’est que le stabilisateur n’était pas activé. Par contre, à chaque fois que la caméra se met en mode veille profonde l’option stabilisation est désactivée.  Par conséquent, nous avons dû organiser une deuxième journée de VTT pour avoir des séquences stabilisées. Malheureusement, beaucoup des enregistrements ont été réalisés sans cette fameuse stabilisation. Il faut vraiment que dans la prochaine mise à jour de micrologiciel, ceci soit corrigé.

Le résultat vidéo

Je vous laisse voir la vidéo réalisée à l’occasion de la sortie VTT. Les couleurs sont proches de la réalité. La balance des blancs automatique a besoin de lumière pour être correctement réalisée.

Vidéo 1440p 30ims

Comme vous pouvez le voir la stabilisation est parfaite pour les micros mouvements, mais dans le cas d’une utilisation très mouvementée cela ne fait pas de miracles. Mais par contre l’option Fisheye corrige vraiment l’image et on voit vraiment moins les déformations liées au grand-angle.

Video 1080p 60ims

Piloter la caméra avec son smartphone

Comme toutes les caméras de dernière génération, une application smartphone est disponible. Il suffit de se connecter à la caméra après avoir activé l’option par le bouton dédié. L’application CANANY disponible sur Android et IPhone est simple. Il sera impossible d’exploiter la caméra au maximum de ses possibilités. En effet, le 2k et le 4k ne sont pas utilisables et le mode photo se limite à 12 millions de pixels. En full HD on notera une latence très importante entre la prise de vue et la restitution sur le mobile.

Conclusion

La qualité de fabrication, le nombre impressionnant d’accessoires fournis pour un prix très contenu, on peut dire que cette caméra est un très bon achat. Attention quand même le firmware a encore quelques petits bugs. Aucun bug qui empêchera de filmer vos exploits sportifs, mais comme pour l’option stabilisation, vous demandera d’être attentif. C’est tout à fait le cadeau sympa pour Noël !

La concurrence est rude et le leader du marché avec son dernier modèle a encore placé la barre très haute. Nous sommes impatients de tester la Xpro4, sur le papier elle pourrait être idéale pour le VTT.