MAROC : Smir

Auto-Tour jusqu’au Maroc…

Club Med à Smir
A dos de poney, jusque dans la Méditerranée… (Club Med  à Smir)
L’idée d’aller au Maroc en voiture n’a rien d’original ni d’hasardeux : la traversée intégrale de la côte méditerranéenne de Marseille à Algesiras compte 1.600 km (uniquement de l’autoroute) et il suffit de prendre son temps (4 jours, c’est super !) pour apprécier pleinement le voyage et être déjà en vacances ! On s’attarde un peu du côté de Barcelone, puis du côté de Valencia et enfin, en Andalousie : Grenade – par exemple – fut une étape à la fois culturelle (ne pas rater l’Alhambra) et « Nature » avec, alentour, les contreforts de la Sierra Nevada… Il suffit, ensuite, de continuer à descendre jusqu’à Algesiras pour prendre l’un des nombreux ferries qui fait la traversée non-stop (en été) entre le continent européen et le continent africain…
CHECHOUAN
Artisanat dans la Médina de Chefchaouen

Après 45 minutes de bateau, on débarque à Ceuta… mais pas encore au Maroc : Ceuta est une enclave espagnole (depuis 1580) en terre africaine revendiquée par le Royaume du Maroc qui parle d’un « vestige du colonialisme »… En fait, l’Espagne cèdera Ceuta aux marocains, semble-t-il, quand les Anglais lui restitueront Gibraltar : c’est pas gagné !

TETOUAN
Rue colorée de la Médina deTétouan
La traversée de la jolie ville fortifiée de Ceuta (Sebta en marocain) se fait rapidement et seulement 3 km après le débarquement, il faut s’armer de patience, d’un peu d’humour et de recul pour affronter les tracas administratifs de la police marocaine… Ici, ça sent déjà l’Afrique avec tous les faux guides, faux amis… ou encore faux fonctionnaires qui prétendent vous aider (moyennant quelques euros ou dirhams, of course !) à passer plus rapidement devant les autorités… Fiches de police, fiches pour l’entrée de la voiture, contrôle sanitaire ( ?) à cause de la « fameuse grippe » avec « infirmiers » en blouse blanche – installés devant une ambulance – vous prenant la fièvre à l’aide d’un drôle d’engin au laser… Bref, des réjouissances qui selon les jours et l’heure du passage peuvent durer d’une heure à trois heures dans l’anarchie la plus totale prête à briser les nerfs de touristes stressés… Ce n’est pas notre cas et nous prenons cela avec bonne humeur en sachant bien que – juste derrière la frontière – à moins de 10 km, nous serons arrivés à destination !

Le Club Med de Smir, un coin de paradis !

SMIR
Sports nautiques et bungalows à même la plage
Ouf ! Nous voici aptes à entrer au Maroc ! Au-delà de la frontière, nos longeons une immense plage aménagée où l’urbanisation moderne semble toute récente : il faut dire que la région (celle de Tétouan) abrite désormais une résidence d’été du roi Mohammed VI ce qui fait activer considérablement le rythme des travaux… après moins de 10 km, nous voilà devant le Club Med.
SMIR
Les hôtels aussi donnent sur la plage

Derrière les grilles, un immense parc naturel de 19 hectares longe une plage de sable fin. Il y a plus de 30 ans que le Club Méditerranée est installé ici… C’est dire le côté nostalgique, voire mythique que le lieu peut suggérer… On verrait presque Jean-Claude Dusse (L’inoubliable Michel Blanc du film culte « Les Bronzés ») sortir de l’eau, les algues en guise de cache-sexe… Mais non, nous sommes bien en 2009 même si le concept du Club Med n’a pas pris une ride et si les G.O. ont toujours autant la « patate » !

SMIR
C’est l’heure de l’Aquagym dans la grande piscine de Smir
 
Le village dispose de deux hôtels rénovés « Le Riad » et « Le Manar » et décorés suivant le style arabo-andalous. Par ailleurs, les bungalows sont discrètement disséminés sur la plage. La grande piscine est, en fin de matinée, le lieu de prédilection de la gym aquatique, des jeux nautiques et des fameuses « Danses de Village » appelées aussi « Crazy Signs ». Sur la plage, catamarans et canoes-kayaks attendent les amateurs !
SMIR
Le team G.O. Sports

 

SMIR
Démonstration de catamaran… à la piscine !

Marco, gentillesse et présence…

SMIR
Un superbe décor pour le cocktail hebdomadaire où Marco vous convie en compagnie de G.O. de Gala !
Pour cette saison d’été, Marco Sciara, Marseillais, est le « Chef de Village » chargé de vous faire passer les meilleures vacances : « Le secret de la popularité d’un Chef de Village, dit Marco, est d’être présent et visible. Prendre le temps de discuter avec les gens, être proche d’eux . Je les accueille régulièrement à l’heure du déjeuner ou du dîner à l’entrée du restaurant pour personnaliser et privilégier le contact… L’important est qu’ils m’identifient et sachent me reconnaître s’ils ont une critique (positive ou négative !) à formuler. A l’heure du show de la soirée (Show Time), jouer les présentateurs (ou souvent prendre part au spectacle) sous les sunlights fait aussi partie de mes attributions. J’adore la scène et les applaudissements du public ! Ici, le spectacle est gratuit : si les gens s’ennuient, ils partent… Heureusement, c’est rare…».
SMIR
Marco et Dominique : un tandem gagnant pour l’animation estivale du Club Med de Smir 2009 !
 
Doudou (Dominique pour l’état civil) le « Chef Animation » seconde Marco. Il organise et anime les journées et soirées des G.M.. Marseillais lui aussi, il est entré au Club pour un job d’étudiant et n’en est plus parti. Tour à tour animateur de quizz (il est imbattable sur toutes les capitales du monde !) ou de blind test (quizz musicaux) pour des jeux « café », magicien (spécialisé dans le close-up), clown ou chanteur de Mexico à l’heure du Show Time, il peut aussi se déguiser en Bary Withe ou en Dalida et excelle – avec ses complices (Moustik, Redouan et Jessica) à l’heure tardive du « Café-Théâtre »… Sa bonne humeur, sa disponibilité et son charisme sont autant d’atouts pour le voir grimper dans la hiérarchie… « Ma récompense, dit-il, c’est de voir des G.M. me dire : on a voulu te retrouver et avons choisi le village parce que tu y étais ! D’ailleurs quelques-uns d’entre eux deviennent des amis…».
SMIR
Marco et Dominique : un tandem gagnant pour l’animation estivale du Club Med de Smir 2009 !

 

 

SMIR
… La Soirée “Blanche” peut commencer !
SMIR
Méchoui et autres BBQ font le bonheur des participants tout vêtus de blanc
Au cours de notre séjour, nous aurons pu apprécier le professionnalisme, la disponibilité et la gentillesse d’une équipe G.O. soudée autour du Chef de Village, Marco, et de son assistant, Dominique… Tous, dans leur diversité géographique et culturelle, ont contribué à créer l’ambiance de jour comme de nuit… Citons, entre-autres : Emeline, la Chorégraphe et son assistante, Jessica, aussi décoratrice ; Redouan, responsable de l’animation « Ado » ; Alfa, responsable des sports terrestres… Moustik, le DJ’ sympa, mais aussi responsable « son et lumières » au cours des spectacles… A noter, une fois par semaine, la superbe « Soirée Blanche » pour un dîner BBQ sur la plage où on été installés nappes blanches et tapis berbères ! Merci à tous et à bientôt dans un prochain village… Internet : clubmed.fr

Les principaux spectacles en images…

SMIR
Spectacle “Cabaret”
SMIR
Magie autour de la lévitation avec Dominique et Jessica

 

SMIR
“La Poupée” avec Dominique, Moustik et Jessica
SMIR
“Andalousie” avec Marco et l’équipe G.O.
SMIR
Jessica, reine du cirque…et du chiffon rouge !
SMIR
Une partie de l’équipe de l’animation autour de Dominique
SMIR
DJ’ Moustik aux platines !
SMIR
Souvenez-vous : Véronique et Davina : “Touyoutoutou…” Là, c’est Jessica et Emeline…

 

A NE PAS RATER PENDANT VOTRE SÉJOUR A SMIR
TETOUAN

Tétouan : la plus andalouse des marocaines !

La ville de Tétouan – à une dizaine de kilomètres de Smir – est la capitale et le centre culturel de la région du Tanja dans le Rif occidental. C’est la plus andalouse du royaume et la 5ème plus grande ville du Maroc après Casablanca, Rabat, Fès et Marrakech. Nous sommes dans une vallée (la cluse de Tétouan) creusée par l’oued Mhannech dans les montagnes de la chaîne calcaire du Rif.
TETOUAN

La Médina (ancienne ville) est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Ses remparts, datant de la fin du XVème siècle, entourent la ville. Ils laissent le passage à travers sept portes d’entrées. A l’intérieur, les ruelles pittoresques sont grouillantes de monde. Les maisons de la Médina sont assez bien conservées et l’ascension jusqu’au sommet de la Khasba offre un beau panorama sur les montagnes et la ville elle-même.

TETOUAN
Le quartier des tanneurs avec son odeur typique…
TETOUAN
Tétouan : herboristerie de la Médina
TETOUAN
Chefchaouen, la ville sainte
CHECHOUAN
 Un itinéraire d’environ 1 heure 30 en voiture par des routes tortueuses au départ de Smir, conduit à Chefchaouen. La fondation de cette ville avait pour but de protéger la population contre la conquête portugaise et espagnole. Dès la fin du XVème siècle, les Arabes (Andalous) chassés d’Espagne s’y installent et en font une cité prospère lui imposant la réclusion : les chrétiens n’ont pas accès à la ville, sous peine de mort ! Seul l’explorateur Charles de Foucauld bravera l’interdit en 1883. En 1920, les Espagnols s’emparent de Chefchaouen et ne la rendent qu’après l’indépendance du Maroc en 1956.
CHECHOUAN
 Chefchaouen est d’abord une ville de religion, elle est considérée comme une ville sainte « El Madine El Saliha ». Elle compte un important patrimoine religieux : 20 mosquées et oratoires, 11 zawiyas et 17 mausolées. La Grande Mosquée de Chefchaouen « El Masjid El Aadam » fut construite en 1471 soit 969 de l’hégire.
CHECHOUAN
Les femmes vendent le produit de leurs champs
CHECHOUAN
La spécificité de la Médina est qu’ici tout est blanc/bleu ! On croirait presque arpenter les petites rues des îles des Cyclades en Grèce ! Blanchies à la chaux et recolorées chaque année au moment du Ramadan, les maisons sont coquettes et les ruelles bien ordonnées. Des sources fraîches dégringolent des montagnes offrant aux femmes des lavoirs naturels et aux enfants de belles piscines improvisées !
CHECHOUAN
Un barrage avec les moyens du bord !!!
CHECHOUAN
Des édifices tout repeints de frais à l’heure du Ramadan
CHECHOUAN
L’artisanat local se caractérise surtout par les beaux tapis colorés
CHECHOUAN
Et toujours les poteries et autres tajines…
CHECHOUAN