Trois jours de VTT Randuro en Maurienne #Part1

Cela faisait longtemps que l’on voulait tester le concept du randuro en montagne. Un randuro est un mixage entre la randonnée tranquille pour les montées avec un enchaînement pour les descentes typé enduro. Quand vous êtes dans votre secteur quotidien de VTT vous connaissez les montées sur DFCI et les descentes sur de petits sentiers pas trop larges. Cela peut souvent se résumer à 40 minutes pour la montée (pour 5 à 10 de descente suivant votre région). Il est possible, pour les plus chanceux, d’approcher les 1000 mètres de dénivelé. En montagne, ce n’est pas la même histoire, en utilisant les structures et les transports vous allez pouvoir monter une heure et descendre une heure. La Maurienne sera notre terrain de test de mixage un peu sportif.

Belle et Sébastien le plan d'eauIl y a une multitude de pratiques : vélos chronométrés et face à ces disciplines il y a les pratiquants du cyclotourisme ou de la randonnée à VTT qui ont comme principal objectif la découverte et le voyage. Les acteurs autour du vélo ont fait d’énormes efforts pour valider et baliser tous les chemins , routes, et sentiers de Maurienne propices à la découverte de cette belle région sur la petite reine. Avec plus de quarante évènements consacrés au vélo cet été, on peut aisément mesurer l’implication de la région. Comme tous les territoires de montagne, les alpages sont souvent fermés à la circulation automobile. Dès qu’il y a un moteur thermique dans l’équation, il y a souvent une barrière. C’est en VTT électrique que nous avons décidé de sauter ces barrières. En trois jours de VTT, notre objectif était de découvrir le maximum des potentialités de la Maurienne et de la Haute Maurienne. Le VAE est idéal pour aller plus vite, plus haut et plus loin à la rencontre de la montagne et de ses occupants à bicyclette VTTAE en mode randuro. Tout un programme.

Rien de mieux qu’une randonnée à pied pour se mettre au vert

Avant de prendre possession de nos VTT, notre guide du jour Mathieux Taboury nous propose en cette heure matinale de nous rapprocher des chamois. C’est sur la piste de l’Arpettaz à 1850 d’altitude que nous allons commencer notre progression sur le chemin de randonnée [B18] et direction du bien nommé belvédère des chamois. Il faut compter une petite heure pour pouvoir être au point d’observation. Et c’est là que l’on s’installe pour l’observation mais aussi déguster un petit-déjeuner bien mérité sur l’un de ces balcons magiques qu’offrent les grands espaces.

Randuro an Maurienne le Chamois.
Le téléobjectif au maximum, nous avons l’impression qu’il se sait observé.

C’est parti pour notre premier Randuro en Maurienne

Après avoir réussi à photographier deux chamois et dévoré le pique-nique mérité, nous voilà repartis en chasse d’un nouveau cliché de chamois. Avec l’espoir de compléter notre collection ! Seule une marmotte matinale a bien voulu poser devant notre caméra parmi quelques bizarreries géologiques mises en valeur par des panneaux placés tout au long du parcours.

Il est temps de prendre possession des VTT assistés pour déplacer vos serviteurs et le matos photo et vidéo indispensables. Au programme, il y a un peu plus de 37 kilomètres prévus avec un minimum de route . Le temps d’arriver chez le loueur partenaire, de s’équiper correctement et nous voilà en route pour une première journée de découverte en direction du refuge du Lac et de la grande Léchère où nous attend un Croc’Maurienne P’tit Ravito. (Voir l’encadré).

Lac de la grande Léchère

le refuge du Lac de la grande Léchère

Une petite mousse locale, avec modération, et le ravito malin et nous voilà prêts a continuer notre randuro en Maurienne de lac en lac sur des chemins de temps en temps à peine visibles offrant des panoramas à couper le souffle en ce début juillet.

Carnet de route : C’est quoi le P’tit Ravito ?

C’est un casse croûte qui réunit :  la star locale, le Beaufort AOP, accompagné de la charcuterie du coin et du bon pain de Maurienne avec une croé (petite) touche sucrée locale en dessert… Le tout emballé dans un petit sac à dos en coton pour faciliter son transport à vélo !

Plus d’information ici : https://www.velo-maurien…

La maison de l’hobbit ou dormir entre deux cols

Catastrophe, les batteries n’ont pas tenu ! II reste encore trois kilomètres, par chance ce n’est que de la descente. C’est le plus lourd de l’équipe qui le premier a perdu sa dernière barre… Cela nous donne des idées pour le lendemain, tout du moins pour la mâtinée : faire la montée le plus vite possible et voir à quelle vitesse on arrive à vider les accumulateurs qui seront à leur deuxième cycle de charge. En attendant il est temps de reposer les mollets. C’est dans un hébergement insolite que nous allons nous poser. Notre guide du jour est aussi un hôte très attentionné. Avec sa compagne, ils ont créé 3 chambres insolites avec des thèmes différents  la mine, la maison de Jack et la tannière de l’Hobbit.

La tanière du hobbit

Vous allez adorer le panier gourmand préparé par Aurélie avec de bons produits de Maurienne. Nos hôtes démontrent un attachement prononcé à leur terroir. Que vous soyez en voiture, à moto, à vélo ou même à pied vous trouverez un camp de base parfait pour visiter le secteur. Avec un garage fermé et un atelier complet vous allez pouvoir entretenir vos vélos pour être prêts à grimper les nombreux cols disponibles.  Piscine et jaccuzzi feront de vous une personne neuve pour attaquer de nouveaux dénivelés.

Carnet de route : L'Entre 2 Cols

Aurélie, Mathieu, Joy et Paul vous attendent :

Chambre d’hôte L’Entre 2 Cols
85 impasse de la grande maison
73130 Saint Martin Sur La Chambre
Tel : +33 (0) 642 666 367
Mail : entre2cols@hotmail.com
Site Web : https://www.entre2cols.com/

Le Jour 2 sera plus extrême…

Hier, fin de journée, nous avons pris le temps de régler les vélos à la recherche du meilleur compromis performance, stabilité et confort. Nous sommes prêts à rejoindre les étapes du jour. Départ tranquille de Saint Martin sur La Chambre avec une étape à Saint-François Longchamp pour un repas au col de La Madeleine. Dommage que le GPS n’ait pas enregistré les derniers kilomètres. Pour ceux qui connaissent un peu le secteur, c’est par la montée du Bugeon avec une étape au cimetière Les Covatières et son église oubliée à 950m. Le temps de prendre quelques photos et une vidéo, nous voilà repartis en direction du restaurant la Banquise en passant par Saint-François de Longchamps.

C’est fait ! Environ 13km et un peu plus de 1300m de dénivelé positif en mode Randuro, la Maurienne tient bien ses promesses : nous arrivons au col de la Madeleine. Le col de la Madeleine est un col de montagne bien connu des cyclistes sur route. Il est situé en limites de la commune de Montgellafrey en Maurienne et de la commune de La Léchère. C’est sur cette frontière que vous allez trouver le restaurant La Banquise.

Après une pizza et une énorme salade de montagne, nous allons prendre le temps d’admirer ce balcon. Des transats vous pousseraient même à la sieste. L’horloge tourne et nous avons rendez-vous à Saint-François ou nous allons profiter de l’espace aquatique pour terminer en beauté cette deuxième journée.

Swing Car un nom barbare pour un engin incroyable

La commune de Saint-François de Longchamp commence à créer des pistes de DH. Les propriétaires locaux investissent aussi dans cette démarche, c’est le cas de Christian Jallat propriétaire de “La Bergerie du soleil” qui n’a pas hésité avec l’aide du club VTT local les Grizzlys Bike Maurienne, à tracer,  sur son terrain, une très belle descente.

A cette adresse, nous avons testé pour la première fois les Swing-Car. Pour information, c’est un karting à 30 cm du sol, quatre roues motrices, quatre roues directrices, qui est capable de garder l’assiette dans les passages très chaotiques. Il faut posséder le permis de conduire pour piloter le Swing-Car, qui est limité à 30 kilomètre-heure. Aucune chance de perdre des points ! Maintenant que cela est dit, nous sommes tous d’accord sur le fait que c’est un vrai plaisir à conduire, on a l’impression que ça peut passer partout, à tester absolument.

Centre de balnéothérapie de Saint-François-Longchamp

Il est temps de déposer nos VTT pour passer à une phase de détente au centre de balnéothérapie de Saint-François-Longchamp. Dans le centre, vous trouverez tout ce qu’il faut pour vous détendre. Vous allez frissonner dans les bassins froids ,vous réchauffer dans le jacuzzi, transpirer dans les saunas et opter pour un massage sur rendez-vous. Après, il ne vous restera plus qu’a terminer la soirée au bowling et déguster votre boisson préférée sur la terrasse.

Il ne nous reste plus qu’à dire au revoir à ce secteur. Nous embarquons pour un nouveau Randuro au bout du bout de la Maurienne. Cliquer sur suite.

Lire la suite

(c) Grand Sud Mag 2021. Toute reproduction même partielle interdite sans autorisation..

 Texte et Photos/Vidéo : Patrice Branchereau 

Une pensée sur “Trois jours de VTT Randuro en Maurienne #Part1

Commentaires fermés.