CYCLOTOURISME EN MAURIENNE : pédaler assisté !

Un périple de trois jours pour découvrir le paysage printanier de la Maurienne sur un VTT à assistance électrique. Du cyclotourisme en version 2.0, praticable par tous ceux qui ont déjà fait un peu de VTT.

Il y a presque un an que ce voyage est programmé… (A revoir notre article Vallée de la Maurienne : Un nouveau Royaume VTT ! ) J’avais abordé le sujet de ces fameuses bornes solaires pour recharger les montures prêtes à nous faire voir du pays ! Le chalet de la Croë nous avait permis de rencontrer « Ecoload » et « Maurienne Mountain and Bike » pour tester ce concept de “ride” très solaire !

L’image du vélo assisté en France

C’est compliqué, on a l’impression qu’il n’y a qu’une seule façon de voir le cycliste en France : il doit battre des records, avoir des jambes de titan et être malgré tout très léger. L’utilisation d’une aide mécanique est à proscrite au risque d’être traité de tricheur dans le meilleur des cas. Cela ne va pas empêcher ces mêmes gens d’utiliser le dextrose ou autres produits dopants… Et cela est malheureusement le cas dans toutes les disciplines !

A propos du cyclotourisme…

Un cyclotouriste est un randonneur à bicyclette. C’est Paul de Vivie né à Pernes-les-Fontaines en 1853 alias Vélocio qui en 1888 a créé une revue « Le Cycliste « pour défendre les vertus du cyclotourisme et c’est encore lui qui a créé les 7 préceptes que les puristes suivent encore aujourd’hui :

  1. Haltes rares et courtes, afin de ne pas laisser tomber la pression.
  2. Repas légers et fréquents : manger avant d’avoir faim, boire avant d’avoir soif.
  3. Ne jamais aller jusqu’à la fatigue anormale qui se traduit par le manque d’appétit et de sommeil.
  4. Se couvrir avant d’avoir froid, se découvrir avant d’avoir chaud et ne pas craindre d’exposer l’épiderme au soleil, à l’air, à l’eau.
  5. Rayer de l’alimentation, au moins en cours de route, le vin, la viande et le tabac.
  6. Ne jamais forcer, rester en dedans de ses moyens, surtout pendant les premières heures où l’on est tenté de se dépenser trop parce qu’on se sent plein de forces.
  7. Ne jamais pédaler par amour-propre.

cyclotourisme

Le VAE, Vélo à Assistance Electrique

Ecoload
Photo : Ecoload

Le VAE existe depuis 1930 et c’est EMI et Philips, qui entre 1936 et 1938, produisent un modèle en série. Il faudra tout de même attendre 1970 pour en voir de nouveau. C’est avec l’évolution des batteries que le concept intéresse les industriels pour une production moins confidentielle au début des années 2000. Le VAE est un vélo avec une assistance électrique. Celle-ci fournira un complément de puissance au pédalage. Elle vous apportera l’assistance nécessaire pour rendre les nombreux reliefs de Maurienne totalement ludique. Au chalet de la Croë, qui n’est connecté à aucun réseau, le VTTae a un petit quelque chose de solaire. Une borne EcoLoad1 permettra aux batteries de recharger le temps d’une pause crêpe !

Cyclotourisme plus facile et familial

Plus aucune côte ne vous fera peur. L’assistance vous transforme en super sportif ! Grâce au mode turbo, on a l’impression d’être 5 à pédaler ! Il nous faudra cependant quelques kilomètres pour maîtriser et adopter l’aide apportée. Imaginez tous les territoires que vous allez pouvoir explorer avec votre famille !

CARNET DE VOYAGE : Oui, mais les bagages ?

C’est en effet le point faible… Là, intervient Maurienne Mountain And Bike, le réceptif qui va faciliter votre séjour en famille ou entre amis et gérer la logistique des déplacements ! Vous aurez le choix entre 4 formules :

  • Apéro vélo (1/2 journée)
  • Bivouac aux Aiguilles (2 jours)
  • Tour des Sybelles et Cols mythiques (3 jours)
  • Traversée de la Maurienne (5 jours)

Maurienne Mountain and Bike vous récupère à la gare, vous fournit casques et vélos et tout ce qu’il vous faut pour profiter au mieux du séjour. Ils se chargent du transport de vos bagages d’un hébergement à l’autre suivant la formule retenue.

Nous avons choisi la formule 3 jours

Avec mon VTT classique, au bout de cinq heures, je commence à avoir du mal quand je vois une nouvelle montée devant ma roue. Là avec les VAE fournis par Maurienne Mountain and Bike, même au bout de cinq heures j’ai continué à profiter du paysage et pris mon temps pour l’immortaliser !

Pour ce test notre camp de base est le Chalet de la Croë aux pieds des Aiguilles d’Arves. Exposées aux oranges d’un coucher de soleil, elles nous offrent un vrai spectacle…

Au pieds des Aiguilles d'Arves

Nous sommes dans la zone de production du Beaufort que nous dégusterons en recettes originales. Le chalet n’étant pas encore officiellement ouvert, nous avons néanmoins pu en apprécier l’hospitalité !

Dormir sous les étoiles

Superbe idée ce dôme géodésique… Il n’est pas complètement transparent et il est nécessaire de garder un peu de chaleur la nuit, mais une fois sous la couette, la vue sur la vallée est imprenable !

Geo-Dome geodesic

Geo-Dome geodesic

Les images parlent plus que les mots : je vais conclure par une vidéo cette excellente expérience ! La Maurienne offre de véritables atouts pour le vélo de route, mais il reste encore un peu de travail pour accueillir le cyclotouriste vert qui n’aime pas rouler sur du bitume. Pourtant il y a des initiatives fortes comme celle de Maurienne Mountain & Bike et Ecoload qui a créé des bornes autonomes pour permettre au VAE de se recharger le temps d’une pause. Le vélo n’est pas synonyme de compétition. Je pense que le cyclotourisme avec l’aide des VAE deviendra à l’instar de la randonnée ou même du ski une vraie activité familiale. Il faudrait juste ajouter des itinéraires balisés navigants d’un point d’intérêt à un autre…

3 minutes 20 secondes d’images vertes !

 

Les liens :

 Texte et Photos/Vidéo : Patrice Branchereau