Escapade à Bordeaux

Découvrir, le temps d’un week-end, la richesse de la belle ville de Bordeaux classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco… Les amateurs de vin du monde entier connaissent le vignoble bordelais ! Bordeaux est aussi un symbole du “Siècle des Lumières” grâce à son architecture et ses quais le long de la Garonne. Voici notre photo-reportage bordelais…

Nous arrivons de nuit. Notre première destination est le miroir qui se trouve en bord de quai : impossible à manquer ! Il est deux heures du matin mais Bordeaux est encore très vivante en ce vendredi soir.

 

Un centre ville très vivant…

La rue piétonne est la fameuse rue Sainte-Catherine. Avec ses 1250 m, c’est l’une des plus longues rues piétonnes d’Europe… Nous avons rendez-vous avec notre guide place de la Victoire au pied de la Porte du Médoc. La rue Sainte-Catherine est une véritable ruche avec ses 250 boutiques. Idéale pour passer quelques heures à faire du lèche-vitrines. En 2015, un Centre Commercial est venu agrandir la zone piétonne. Il porte le nom évocateur pour tous les Bordelais de “Promenade Sainte-Catherine”. Avec ses 30 boutiques, il remplace un quartier appelé jadis l’ilot Cheverus.

Après le détour par la promenade nous retrouvons la rue Sainte-Catherine pour finir place de la Comédie où se situe le Grand Théâtre. C’est toujours le même constat : il y a vraiment beaucoup de monde.

Au pied de l’horloge une école de danse nous fait une jolie démonstration sous le regard des statuts du grand théâtre. Sur la première photo suivante vous pouvez apercevoir une statue intruse. Elle représente un homme nu et fait partie d’une œuvre installée dans le cadre de « Paysage Bordeaux 2017 ». Ces 16 statues d’hommes nus en bronze sont éparpillées dans la ville jusqu’au 25 octobre. L’artiste, Antony Gormley, inspirée de sa propre anatomie a réalisé ces statues anthropomorphiques d’1m90.

Notre visite continue par la Fontaine des Girondins. Ce monument est constitué de 34 sculptures animées par des jets d’eau. Elle a été réalisée entre 1894 et 1902 à la mémoire des députés Girondins victimes de la période de la Révolution Française caractérisée par le règne de l’arbitraire et des exécutions de masse. Le monument se compose d’un large socle encadré de deux bassins ornés de chevaux et de statues de bronze. Il est surmonté d’une colonne de 43 mètres de haut où culmine la statue de la Liberté brisant ses chaînes.

Les quais de Bordeaux

Nous voici sur la place de la Bourse. Devant nous, les quais de Bordeaux où comme dans le reste de la ville la zone piétonne est remplie de vie.

L’espace, entre la Garonne et les façades remarquables du XVIIIème siècle, en partie inscrit au Patrimoine Mondial ou classé comme monument historique, est partagé par les piétons, les vélos, le tramway et les voitures… sans oublier de grands espaces de verdure.

La porte Cailhau, connue aussi sous le nom de Porte du Palais fut construite entre 1493 et 1496. Elle est située entre les embouchures des deux principales rivières de Bordeaux, le Peugue et la Devèze. Le Cours d’Alsace et Lorraine et la rue de la Devise étaient l’entrée principale de la ville depuis le port. Elle donnait accès au Palais de l’Ombrière, résidence des ducs de Guyenne, puis siège du Parlement de Bordeaux à partir de 1462. D’une porte à l’autre, il n’y a qu’un pas pour découvrir la porte de la Grosse Cloche. Elle est comme la porte Cailhau une porte du Moyen Age récemment restaurée. Elle est très importante pour les vignerons : les magistrats de la ville sonnaient la cloche pour donner le signal des vendanges. Elle était aussi – comme c’est souvent le cas pour ce type de cloche – utilisée pour alerter la population en cas de début d’incendie…

La Cathédrale Saint-André

Nous n’avons que la matinée de ce dimanche et nous avons décidé de visiter la Cathédrale St-André et la Tour Pey-Berland du nom de l’archevêque Pey Berland. Ce clocher est séparé de la cathédrale classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Son intérêt principal : la terrasse située au sommet qui a la forme d’une galerie autour de la flèche. Il faut monter un escalier étroit de 232 marches pour avoir une vue panoramique de Bordeaux.

De la terrasse nous avons un vue magnifique sur les toits de la Cathédrale St-André en cours de rénovation. Elle est le monument religieux le plus imposant de Bordeaux. et fut consacrée par le pape Urbain II en 1096 !

Il est temps de fermer les valises. Nous allons reprendre notre route vers d’autres escapades touristiques et sportives. La ville de Bordeaux est attractive… Je vais tout faire pour prendre un nouveau rendez-vous ! Merci à notre guide qui veut rester anonyme…


Textes et Photos : Patrice Branchereau