FINLANDE : 48 heures à Helsinki

Helsinki

Il fait un froid glacial et il neige quand nous débarquons du ferry sur le port d’Helsinki. Notre ami journaliste, et néanmoins citoyen de la ville, Nikolaï, s’est proposé gentîment de nous guider pour faire un petit tour du centre avant d’aller au Ministère des Affaires Etangères où nous avons rendez-vous avec l’Ambassadeur, Pekka Huhtaniemi, responsable d’un grand événement : les 100 ans de la Finlande ! Oui, le pays va fêter, en 2017, ce centenaire d’indépendance durement acquis après avoir été sous la coupole de la Suède puis sous la tutelle de la Russie… L’année entière sera ponctuée de manifestations culturelles, artistiques, gastronomiques… jusqu’au 6 Décembre 2017, date anniversaire de cette indépendance.

helsinki_facade1

Une presqu’île dans le Golfe de Finlande, une multitude de petites îles (330) : nous sommes à Helsinki, la capitale la plus septentrionale du monde après Reykjavik (Islande). La tempête de neige est plutôt rare en début novembre… Nous n’avons pas de chance même si les photos vont revêtir tout le charme du blanc ! Chaque hiver, le port est pris dans les glaces. Mais la vie quotidienne de la capitale finlandaise n’est cependant pas paralysée : les liaisons maritimes avec les grandes villes de la Baltique sont assurées grâce à l’action d’une flotte de brise-glace !

helsinki_velo

Quand nous pensons à la panique qui s’empare de nos territoires à la moindre chute de neige… on voit vraiment qu’ici, ils ont l’habitude de déblayer… Il y a même des places et rues où les pavés sont chauffés du dessous afin que la neige, au lieu de s’accumuler sur les trottoirs, se transforme très vite en eau !

Un peu d’histoire…
helsinki_cathedrale
La cathédrale sous la neige

Helsinki fut fondé sous le nom d’Helsingfors, en 1550, par Gustave Vasa, roi de Suède. Le premier village d’Helsinki se situait alors dans le quartier encore appelé Vanhakaupunki (qui signifie en français : Vieille ville). La ville fut incendiée et occupée par les Russes en guerre contre les Suédois pendant la Grande guerre du Nord entre 1713 et 1721, et de nouveau en 1742. Fortifier la ville devint donc une priorité pour se défendre des occupations. La forteresse maritime de Sveaborg (actuellement Suomenlinna en finnois) est construite entre 1748 et 1798, avec l’appui du roi de France Louis XV.

helsinki_place

La ville, qui ne comptait au début du 19ème siècle qu’une dizaine de milliers d’habitants, fut profondément modifiée après son annexion par la Russie, selon un plan orthogonal conçu par l’architecte Carl Ludwig Engel. Au centre de ce plan, la place du Sénat, ensemble monumental néoclassique unique élevé entre 1822 et 1852, est bordée par les bâtiments de l’Université, la Bibliothèque Nationale, le Palais du Gouvernement et la Cathédrale construite entre 1830 et 1852.

helsinki_marche
Le Vieux Marché Couvert (1889) renommé pour la qualité de ses produits

Le centre ville, en particulier le quartier de Katajanokka (où se situe notre “prison”), est ponctué de nombreux bâtiments art nouveau construits au début du 20ème siècle, tels que le bâtiment de la compagnie de téléphone ou la gare centrale construite entre 1910 et 1914 par l’architecte Eliel Saarinen. L’architecte moderne Alvar Aalto y a réalisé certaines œuvres mondialement célèbres, à l’image du Palais Finlandia (Finlandiatalo) (1971), construit au bord de la baie de Töölö et où furent signés (par 35 pays) en 1975 les accords d’Helsinki qui devaient mettre fin à la “guerre froide” entre les USA, le Canada, l’Europe et le bloc communiste.

helsinki_orthodoxe
Dessinée par l’architecte religieux russe, Alekseï M. Gornostaïev et construite en 1868, la Cathédrale Uspenski est la plus grande église orthodoxe d’Europe Occidentale.
Rencontre avec Pekka Huhtaniemi, “Mr. Finland 100”

helsinki_ministre

Mr. Huhtaniemi revient à peine de Londres où il était Ambassadeur pour préparer les festivités avec enthousiasme. En effet, il vient d’être nommé “Mr. Finland 100” ou plutôt “Suomi 100” (en finnois), et a la tâche de fédérer toutes les manifestations. Le thème choisi est “Ensemble”. Le voeu de “Mr. Finland 100” ? Qu’à travers le monde, mais surtout à travers l’Europe, les volontés se mobilisent autour du concept pour créer “Ensemble” de grands (et de petits) projets qui s’ajouteront au fil des semaines à la liste déjà impressionnante de toutes les célébrations. “Puisque l’anniversaire sera le 6 décembre 2017, dit-il, nous voulons que chaque mois de 2017, le 6, se déroule un évènement d’exception. La commémoration du centenaire se veut une œuvre collective, poursuit-il, sollicitant la contribution et la participation de chacun. Le programme de l’Année centenaire sera l’occasion de faire le bilan de ces cent années d’indépendance, d’examiner l’époque actuelle et de scruter l’avenir. Toute personne peut déposer un projet dans le cadre du programme “Suomi 100”. Ceux-ci seront examinés jusqu’à la fin du mois d’octobre 2017. Les instructions relatives au dépôt des projets sont disponibles en trois langues : finnois, suédois et anglais”. Bon Anniversaire à la jeune démocratie !


COUP DE COEUR


Dormir… en prison à l’Hôtel Katajanokka !

prison

prison_chambreL’idée peut paraître bizarre, mais les Finlandais sont les maîtres du design… Alors, pourquoi pas transformer un établissement pénitentiaire en hôtel 4* ? C’est le pari fou qu’a réalisé un investisseur privé ! La plus ancienne partie de l’Hôtel Katajanokka date de 1837. Le grand bâtiment de 1888. Ce fut une prison jusqu’en 2002. Après de lourds travaux de restauration, l’hôtel ouvre en 2007. Le couloir central et les murs de brique rouge sont protégés par les “Monuments Historiques” d’Helsinki. Malgré ce passé peu glorieux, on se sent bien “en prison”… Belles chambres avec tout le confort que l’on attend d’un hôtel de cette catégorie, joli restaurant où est servie une cuisine aux accents locaux, tramway devant l’immeuble qui vous mène en 10 minutes au coeur de la ville… Et dépaysement garanti ! Et si les “portes du pénitencier se referment” comme dit la chanson, on n’y voit pas d’inconvénient : il fait si froid dehors ! Site : hotelkatajanokka.fi

prison_escalier
Les couloirs ont bien gardé le look “prison” !

Un petit clip rigolo… L’Hôtel a déposé sur Youtube, un petit clip amusant que nous voulons vous faire partager !

Life can be gray at times. And even black and white. But all that can change. Feel free at Hotel Katajanokka !

(La vie peut paraître grise quelquefois. Et même en noir et blanc. Mais tout cela peut changer. Sentez-vous libres à l’Hôtel Karajanokka !)

Copyright : Textes / Dany Perrier-Antonetti – Photos : Gérard Antonetti

© Dany Antonetti/Gérard Antonetti – All rights reserved – 2016