AUTRICHE : Innsbruck et le Plateau de Mieming

A seulement 35 kilomètres d’Innsbruck, capitale régionale et ville olympique, nous sommes partis à la découverte du Plateau de Mieming qui bénéficie de plus de 2.000 heures de soleil par an et de l’été le plus long d’Autriche !

PLATEAU DE MIEMING

Les villages de charme d’Obsteig, Mieming ou encore Wildermieming constituent des lieux de séjour alliant le sport (Golf 27 trous, randonnée pédestre et équestre, VTT, escalade…) au bien-être : détente au sauna, massages, spa… La plupart des hôtels possèdent un espace « wellness ». Alors, tonique ou relax, ou peut-être les deux : à chacun ses vacances à la montagne !

maison_fleurie

Le Tyrol a toujours été un pays de passage grâce à ses longues vallées et ses cols de basse altitude : le Fernpass s’élève seulement à 1216 mètres. La Route 189 du Plateau de Mieming reprend des portions de l’ancienne route romaine Via Claudia Augusta. Jadis, la fréquentation était aussi le fait du commerce du sel et de celui des produits d’Orient (soie, épices…) en raison de la proximité du négoce vénitien (Venise est à moins de 300 km !).
De plus, le Plateau de Mieming est rallié à de nombreuses attractivités de proximité : la Forêt Noire, la Route Romantique Allemande avec ses châteaux, le lac de Constance, le Tyrol du Sud avec l’Italie…Et bien sûr, Innsbruck avec son architecture, sa culture, son dynamisme et son prestigieux passé impérial !

transhumance

Nous sommes au pays du mélèze « Lärchenwiesen » (le plus costaud de tous les conifères et le seul qui perde ses aiguilles en hiver). On pratique encore la transhumance à l’ancienne des ovins et bovins. La montée comme la descente des alpages sont le prétexte à de belles festivités hautes en couleurs. Les traditions gastronomiques y sont nombreuses : charcuterie, fromage (Brettljause), une sorte de pancake épais coupé en lamelles : le Kaiser-schmarrn et un bon petit « Schaps ».

hotel_holzleiten

Notre Hôtel « Holzleiten » est situé à Obsteig et offre deux faces à son bâtiment : le traditionnel chalet auquel s’ajoute une aile moderne mais qui a su garder l’harmonie. Il propose un spa avec tous les équipements hauts de gamme (4*) et une piscine naturelle s’ajoute à la piscine traditionnelle et aux bains à remous, sauna, hammam et cabines de soins. Un endroit idyllique pour profiter de la beauté du paysage, se nourrir de produits naturels et se ressourcer au bon air ! Le sélect « Natur und Spa Resort Holzleiten » mise tout sur le bien-être et la détente. Exemples de tarifs : L’hôtel Holzleiten invite à un court séjour de détente (Relax-Kurzreise) en semaine, jusqu’au 30/9 et du 30/10 au 18/11. En arrivant du dimanche au vendredi, on bénéficie de 5 nuitées au prix de 4, soit un prix de 340 €/personne.Vous bénéficierez aussi d’une réduction de 10 % sur toutes les installations du spa. Du 30/10 au 18/11, le Holzleiten vous invite au forfait bien-être d’automne (Wellnesshit im Herbst), dont le menu prévoit non seulement 4 nuitées (au prix de 3) mais aussi un massage et un soin du visage. Ce court séjour de bien-être coûte 345 €/par personne. Lien : www.holzleiten.at

hotel_chambre
Chambre de l’Hôtel Holzleiten et sa piscine naturelle

hotel_piscine

Matinée culturelle à la chapelle Maria Locherboden…

eglise_miracleCe matin nous avons rendez-vous avec Manuela, chargée de la communication du Plateau de Mieming pour commencer culturellement notre découverte de la région. L’édifice néogothique (19ème siècle) bénéficie d’une vue splendide de son éperon rocheux au-dessus de l’Inn. Nous sommes sur le chemin tyrolien de Saint-Jacques de Compostelle. Le 11 de chaque mois (de mai à octobre), des pèlerins y convergent pour une procession aux lumières à 20 heures. Depuis le milieu du 18ème siècle, l’église Maria Locherboden a été érigée pour commémorer le sauvetage miraculeux d’un mineur pris dans l’effondrement d’une galerie. D’autres miracles y auraient aussi été observés comme la guérison de Maria Kalb en 1871… De nombreux ex-voto remercient la Vierge pour les vœux exaucés.

…Puis à l’Abbaye cistercienne de Stams

Deux superbes clochers à bulbes ornent le cloître cistercien de l’Abbaye de Stams. Ils furent érigés entre 1650 et 1750 lors des travaux de transformation de l’église abbatiale romane en style baroque. Cependant, la construction du monastère remonte à 1273. L’espace intérieur de l’église offre un décor majestueux : on y admire la beauté des fresques de plafond, des stucs et des grilles en fer forgé. Autres pièces remarquables de l’abbaye de Stams : la salle princière (Fürstensaal), la chapelle du Saint Sang, « l’escalier des prélats” ainsi que le rétable (19 mètres de haut) qui représente « l’Arbre de Vie » entrelacs de branches (de bois de tilleul doré à la feuille d’or) supportant 84 figures sculptées de saints entourant la Vierge. De part et d’autre de l’autel, Adam et Eve symbolisent les origines de la vie.

abbaye_stams

Les frères ne sont pas uniquement les gardes de ces précieux trésors. Ils sont aussi artisans et ouverts au monde. Nous avons rencontré Frère Pirmin qui s’occupe de la communication. Très affable avec sa soutane blanche et noire et son air gentil à la Jacques Villeret, il nous offre d’entrée son nectar, le jus de pomme du jardin et va être notre guide privilégié au cours de la visite. « Notre ordre est très orienté vers la terre, dit-il, et les produits que nous vendons ici sont entièrement naturels : boulangerie, confitures issues de nos récoltes (myrtilles, mûres, framboises, abricots, cassis, coing…) et alcools ou « schnaps » de ces fruits. Le classique tyrolien est « l’Obster » à base de poire et pomme.

abbaye_cure

Je suis à l’Abbaye depuis 4 ans. En fait, c’est un retour puisque c’est ici que j’ai fait mes études ! » Frère Firmin nous rappelle que les écoles gérées par l’Abbaye fournissent des graines de champions Autrichiens notamment en ce qu’il concerne le saut à ski ! « Déjà à l’époque de ma scolarité, dit-il, je me sentais attiré par la vie monastique. Mais les cisterciens acceptent leurs adeptes seulement au bout de… Trois refus ! Alors il a fallu attendre jusqu’à 44 ans pour pouvoir revenir… »

abbaye_inside

Frère Pirmin déborde d’activités. Activités qu’il faut interrompre pourtant, quatre fois par jour pour s’adonner à la prière : il faut avoir de la force spirituelle, dit-il, pour effectuer le travail quotidien ! La visite se termine dans un jardin d’Eden, derrière l’église du village, où poussent les fruits à transformer en 35.000 litres de jus de pomme, 6.000 litres de cidre ou encore 5.000 litres de vinaigre… Ils sont 18 (Plus des aides extérieures si nécessaire) pour cultiver leur jardin extraordinaire ! Tous les produits sont en vente à la Boutique de l’Abbaye.

abbaye_verger

La commune et ses alentours sont très appréciés des randonneurs à travers la vieille forêt de chênes Stamser Eichenwald. Ils empruntent le sentier pédagogique tandis que les plus courageux osent la traversée périlleuse de l’Inn par l’étroit pont suspendu. En contrebas de l’Abbaye, on peut aussi aller pêcher la truite dans un petit lac « Fisherstube ». L’animation y est familiale et le petit chalet « Buvette » propose, évidemment, la truite dans tous ses états !

lac_peche

A la rencontre des gens du plateau de Mieming

terrasse_dejeuner

Le dicton se confirme : le Plateau bénéficie vraiment d’un ciel exceptionnel malgré la fin de l’été : nous sommes déjà le 8 septembre… Nous allons rencontrer quelques personnages qui font la richesse et la couleur du pays. Arrêt à Barwies. « Gasthaus Moosalm » est une charmante auberge-refuge tenue par Michel Gäns et sa femme, Marjo, originaire de Finlande. Ici on déguste les portions généreuses de la cuisine du terroir et le patron se débrouille dans toutes les langues pour traduire son menu ! Après le repas, il fait avancer la calèche pour faire un tour avec Gerit et Lubbert, les deux fiers chevaux noirs et Sepp, leur cocher. Sepp nous explique que les pommes de terre de la région sont particulièrement renommées et de longue conservation pour l’hiver. Les alpages sont magnifiques et la promenade bucolique ! Nous arrivons devant l’Hôtel Schwarz, une autre adresse de rêve que nous visiterons demain. Lien : www.moosalm.at

carrosse

On reprend la voiture (dommage, on s’habituait au calèche !) pour rencontrer Johann Brenner (comme le col !) qui manage l’hôtel Gasthof Traube à Affenhausen (Wildermieming). « Je suis la 4ème génération, dit-il, et notre politique est de cibler une clientèle familiale à des tarifs raisonnables. L’accent est mis sur les enfants avec de nombreuses activités organisées spécialement pour eux ». Lien : www.traube.cc

gasthof_traube

A Obermieming, nous avons rendez-vous à la pâtisserie traditionnelle « Cafe Maurer », très populaire. Ici, les gâteaux qui font la réputation de l’Autriche gardent tous leurs secrets et régalent les locaux comme la clientèle de passage. Les pâtissiers, Florian et Niki nous présentent, dans la Boutique Salon de Thé leurs créations appétissantes ! La famille possède aussi à Mieming, des appartements de luxe « Apart Elisabeth » du nom de la dernière héritière de la dynastie Maurer. Ces appartements sont à louer : www.apart-elisabeth.at et pour le Café : www.cafe-maurer.miemingerplateau.at

A Mieming, la Boutique Maurer nous accueille avec les costumes traditionnels tyroliens qui sont encore portés par les jeunes dans les grandes occasions et connaissent une nouvelle tendance ! Brigitte Chronst nous présente sa luxueuse collection au masculin, comme au féminin et je cède à la tentation d’essayer un modèle… Me voilà arborant la belle robe du dimanche avec son grand tablier !

Au hameau d’Arzkasten, l’Auberge « Gasthaus Arkasten » fait le bonheur des randonneurs avec son large choix de produits du terroir dont on peut lire sur la carte la provenance ! Bernadett et Thomas Thaler, les propriétaires ont acheté la maison il y a treize ans et depuis lors le succès de leur table n’a cessé de grandir. Il faut dire, aussi que nous sommes sur le tracé du fameux chemin de Grande Randonnée « Le Chemin de l’Aigle » qui traverse tout le Tyrol. Prenant la forme des ailes d’un aigle, ce chemin s’étend d’Est en Ouest sur 31 étapes et une distance de 280 km entre St-Johann et l’Arlberg. Nous sommes à l’heure du goûter et la carte gourmande attire les connaisseurs : apfelstrudel, sachertorte, pralinen, yoghourt local nature ou aux fruits… Surtout qu’on peut aussi y arriver en voiture !

Soirée musicale à l’Hôtel Stern. A Obsteig, nous clôturerons cette journée 100% nature et terroir à l’Auberge « Stern », familiale depuis 1509, où nous reçoit René Föger (Notre Photo), le dernier de la lignée. Ce soir, il y a un « Buffet Tyrolien » typique composé de crudités, salades, choucroute et jambon rôti, travers de porc et saucisses maison ou « Knödels (quenelles), boudin, patates, tartes aux fruits… Une soirée de spectacle folklorique est ensuite offerte aux vacanciers avec les enfants du village dont la plus jeune, Elisabeth, n’a que sept ans !

rene_minots

Une joyeuse ambiance règne dans la belle salle du restaurant où évoluent les danseurs costumés qui, parfois, réclament même la participation des visiteurs. René nous explique que chez lui, vous vous sentirez tout à fait « Huamelig » soit comme chez vous en Tyrolien ! Pour les enfants, le « Sternchen-Club » (Club de la Petite Taille) propose une animation spéciale avec cabanes perchées dans les arbres, un mini-zoo avec poneys, chèvres, lapins, des promenades à dos de poney, des chasses au trésor… Ou encore pour toute la famille, une nuit sur l’alpage en toile de tente ou dans le foin ! Autre avantage remarquable, René est polyglotte et parle français parfaitement. Nous assistons, ensuite à la dégustation des « Schnaps » (Alcools locaux) faits à la maison : Vogelbeere à base de fleur de sureau ; Larcherl au mélèze ; Zirben au pin cembro ; poire ou abricot… Tout un panel de digestifs, à consommer, bien sûr, avec modération ! Lien : www.hotelstern.at

Une matinée consacrée au VTT

vtt

Notre timing est intense ! Ce matin, nous avons vraiment envi d’en découdre sur les chemins tout terrain… L’hôtel « Holzleiten » met gracieusement à la disposition de ses hôtes de superbes VTT. A travers forêts de mélèzes, alpages…et troupeaux de vaches, nous voici partis pour une belle balade alentours. Le Plateau de Mieming propose des circuits VTT simples dans une nature ravissante : le sentier cyclable du docteur des montagnes (Bergdoktor-Radweg) vous mènera de la baignade de Mieming, à Fiecht, Telfs, Wildermieming et Barwies avant de revenir au lac. Cette boucle se parcourt en un peu plus de deux heures au beau milieu de prairies et de champs. Ceux qui préféreraient un circuit plus court opteront pour la boucle qui mène de la baignade au Fiechter Köpfl. Celle-ci dure une heure et 15 minutes et offre une jolie vue sur le plateau. L’Arzberg est parfaitement adapté aux familles et aux vététistes plus expérimentés. Vous partirez des terrains de tennis de Birkenberg/Telfs, longerez la forêt de Telfs avant de rejoindre l’église de pèlerinage de Birkenberg puis l’Arzberg… Nous avons adoré notre circuit et sommes désormais prêts à tester les bienfaits des installations de l’Hôtel Schwarz !

L’Alpenresort Schwarz à Obermieming

schwarz_panorama3Situé sur le Plateau de Mieming à 890 mètres d’altitude l’hôtel offre 7 piscines (A l’intérieur piscine sportive de 20 mètres et piscine ludique avec une eau à 31°. En extérieur, une piscine de détente (32°), un bassin d’eau saline (34°) et un bain à remous sur un nid d’aigle) et un jardin de 32.000 m2 de nombreuses fois primé. L’espace « Spa » de 4.000 m2 comprend un centre de fitness, une clinique de chirurgie esthétique privée, un espace beauté, un autre « massages », saunas hammam…Cinq Auberges-Chalets alpestres, cours de tennis, encadrement enfants…

schwarz_manuela

Nous sommes accueillis au Refuge Stöttlalm, chalet de bois bicentenaire – au-dessus du green n°9 – par Michaela Neuner, Public Relations. En ce début septembre, le vin nouveau est aussi une tradition en Autriche. Nous devons goûter au « Sturm » qui vient de Styrie. Un vin blanc qui ressemblerait plutôt… à du cidre. La vue est époustouflante sur le Golf… Des « packages » promotionnels sont proposés par l’Hôtel cet automne. Lien : www.schwarz.at

schwartz_golf


Les avantages de la Guest Card du Plateau de Mieming

Votre Guest Card (Carte d’Hôte) contient un grand nombre de services gratuits et de bons plans. Elle sera fournie par votre hôtelier dès votre arrivée et vous donnera droit à une foule d’avantages : Bâtons de marche ou marche nordique à prêter gratuitement à Obsteig, Mieming et Telfs ; Plans et cartes gratuites de la région (mountain bike et marche nordique) ; Cartes des sentiers de la région (échelle 1:35.000) à tarif réduit ; -50 % de réduction sur la location de vélos électriques ; Utilisation gratuite de vélos chez Schwarzer Adler à Pfaffenhofen, sur réservation chaque jour ; -20 % de réduction sur les green fees à Golfpark Mieming, Rinn, Lans et Igls ; Entrée libre aux piscines de la région (Telfs, Barwies, lac de baignade Untermieming) ; Autobus public gratuit entre Obsteig/Holzleiten, Telfs et Innsbruck ; Visite guidée d’Innsbruck (gratuite, avec entrée au Beffroi) une fois par semaine ; Entrée gratuite au Musée du Carneval Alpin « Noaflhaus » de Telfs… Lien Plateau de Mieming : www.sonnenplateau.com

schwarz_golfeur


En dehors de notre destination « Plateau de Mieming », nous avons pu visiter le musée « Tirol Panorama » à Innsbruck, gigantesque fresque retraçant l’histoire du Tyrol.

tableau_tyrol

Le Bergisel, au sud d’Innsbruck, fut le champ de bataille des guerres d’indépendances contre les Français et les Bavarois en 1809. Il accueille régulièrement des compétitions de saut à ski (Grâce à son superbe tremplin) et il est devenu récemment musée abritant deux expositions réunies en un seul bâtiment. Le Musée des chasseurs de l’Empereur (« Tiroler Kaiserjägermuseum ») a été largement agrandi par un nouveau bâtiment moderne qui accueille une pièce historique extrêmement symbolique : la fresque de Michael Zeno Diemer datant de 1896. Il s’agit d’un tableau panoramique de 1 000 m2 représentant la troisième bataille du Bergisel en août 1809 alors que le Tyrol tentait de se libérer de l’occupation bavaroise. Diemer et son équipe ont immortalisé sur un total de 27 toiles de 10,7 m de haut le combat d’Andreas Hofer et de ses hommes, mais aussi la ville historique d’Innsbruck. Il y a quelques années encore, ce tableau pouvait être admiré dans une rotonde en centre ville. Il a été rénové et a fait l’objet d’une mise en scène impressionnante dans le respect des techniques muséologiques les plus récentes. Une autre partie de ce magnifique projet conçu par le bureau d’architecture Stoll- Wagner prend la forme d’une aile de jonction entre le bâtiment rond de la fresque et le Musée des chasseurs de l’Empereur. Elle est consacrée au Tyrol théâtre des événements, une exposition qui permet d’illustrer des aspects individuels de l’histoire tyrolienne. La religion, l’homme, la politique et la nature y sont les mots-clés. Le Saint pays du Tyrol, sa piété (Une chapelle moderne domine la ville), ses superstitions et l’importance de la foi dans le quotidien et la politique y sont abordés.


« Innsbruck Tourisme » en pleine expansion

La région de villégiature du Plateau de Mieming a rejoint Innsbruck Tourisme. « Nous avons derrière nous une expérience importante s’agissant d’intégrer efficacement des sites touristiques », estime Karl Gostner, Président d’Innsbruck Tourisme. En 2004, notre Fédération a été élargie à 25 villages de charme. Une concentration qui n’a pu que profiter à tous les acteurs. Aujourd’hui, les douze villages de la région de villégiature TirolMitte et les trois villages du Plateau de Mieming viennent encore enrichir l’offre. Les 11 villages autour de Telfs, ainsi qu‘Obsteig, Mieming et Wildermieming sur le Plateau de Mieming, restent en l’état et conservent leurs propres marques. “L’analyse du marché et le marketing, la vente et l’organisation comme la gestion des ressources humaines sont désormais assurés par Innsbruck Tourisme” , indique M. Gostner qui souligne les synergies bénéfiques que représente cette évolution pour les deux partenaires.

schwartz_batiment

Pour sa part, Fritz Kraft, Directeur d‘Innsbruck Tourisme, se félicite non seulement que 420 000 nuitées viennent compléter le bilan mais aussi qu’un énorme potentiel touristique rende l’offre d’Innsbruck Tourisme encore plus attrayante. « La ville commerçante de Telfs, avec le Festival de Théâtre Telfer Volksschauspiele, l’Abbaye de Stams, joyau baroque, l’offre de golf, de randonnée et de ski de fond ainsi que la beauté des paysages et la gigantesque offre de bien-être du Plateau de Mieming, choyé par le soleil, ne sont que quelques-uns des atouts que nous pourrons positionner à merveille sur les marchés. Sans oublier certaines entreprises centrales qui réussissent à mettre parfaitement en place une philosophie de vacances saines ». Lien : www.innsbruck.info

rene_musiciens

*** Remerciements à Silvana Giuliani, Manager International Marketing et Média d’Innsbruck pour l’organisation de ce reportage ainsi qu’à Manuela Eder du Plateau de Mieming.