La Provence Occitane

Ici coulent le Rhône, fleuve mythique de Provence célébré par tous les poètes de langue d’oc… mais aussi ses affluents, la Cèze au bord de laquelle se nichent deux des plus beaux villages de France : La Roque-sur-Cèze et Montclus, et l’Ardèche avec celui d’Aiguèze… Nous sommes dans le département du Gard,  aux confins de la Drôme et du Vaucluse, de l’Ardèche et des Cévennes… Récemment renommé « Provence Occitane » ce territoire jadis appelé Gard Rhodanien accueille le visiteur entre nature et culture, belles maisons d’hôtes, activités insolites et vignobles généreux parmi lesquels celui fournissant le célèbre rosé de Tavel aux 9 cépages réputé dans le monde entier depuis 1936 ! Bienvenue en Provence Occitane…

La Cave des Vignerons de Tavel & Lirac

Dès notre arrivée, la couleur du « rosé » donne le ton : nous voici à Tavel où Christian Paly, responsable de la cave, nous propose la dégustation de ses millésimes. « Les vins de Tavel et de Lirac, dit-il, existent depuis l’époque gallo-romaine. Ils étaient appréciés aux tables de Philippe le Bel et Louis XIV ainsi qu’à la Cour des Papes dès 1358. La notoriété de Tavel s’est construite au cours des siècles autour d’autres personnages illustres : les papes Clément V, Benoit XIII, puis Ronsard, Louis XIV, Balzac ou encore Frédéric Mistral… Le Tavel existe exclusivement en rosé : c’est le premier à avoir obtenu  son appellation en 1936 ! Neuf cépages le composent : Grenache, Syrah, Mourvèdre, Carignan, Cinsault, Calitor, Clairette, Picpoul, Bourboulenc. Sa couleur est typique : rosé brillant aux reflets bleutés. Nous exportons nos vins dans de nombreux pays dont les USA où nous ne sommes pas encore touchés par la nouvelle taxe Trump à cause du pourcentage d’alcool élevé (14°) ! ». Site : cave-tavel-lirac.com

Dans le vignoble à vélo électrique !

Nous ne quittons pas Tavel… Au Domaine de la Mordorée, Frédéric Lafont, manager de ProvenceBikeTour.fr nous attend pour une belle balade dans le vignoble. Ses VTT électriques aux gros pneus sont les bienvenus pour ces chemins vallonnés nécessitant des jambes aguerries aux côtes… Mais l’assistance électrique pallie largement le manque d’entraînement et le paysage qui s’offre à 360° est grandiose jusqu’aux Cévennes, Mont d’Ardèche, Dentelles de Montmirail, Luberon, Alpilles ou la silhouette imposante du Géant de Provence, le Mont Ventoux, qui se cache à peine derrière un voile nuageux !

Tavel : Oenotourisme au Domaine de la Mordorée

Ici, sur 57 hectares et 38 parcelles, sont produits quelques-uns des plus grands crus de la Vallée du Rhône : Tavel, Châteauneuf du Pape, Lirac, Condrieu… Que signifie « Mordorée » ? C’est le nom poétique de la bécasse qui avait été choisi par Christophe Delorme, propriétaire du domaine et passionné de cette terre dont il voulait tirer le meilleur en élaborant des vins « Bio » obtenus par vendange manuelle. Disparu prématurément en 2015 (à l’âge de 52 ans), son épouse, Madeleine, et sa fille, Ambre, assistées de l’équipe en place assurent la pérennité de l’exploitation. Le caveau de dégustation/vente est ouvert toute l’année et le souvenir du « boss » y est particulièrement vivace ! Site : domaine-mordoree.com

 

Le site archéologique du Camp de César

Le site archéologique du Camp de César à deux kilomètres au nord de Laudun, se situe sur une terrasse calcaire à 200 mètres au-dessus du sillon rhodanien. L’Oppidum Gallo-Romain présente des vestiges de cinq périodes d’occupation successives, du premier âge du Fer au Moyen-Age. Situé en belvédère, il offre un point du vue remarquable. De nombreux vestiges ont été mis à jour au cours des fouilles : forum, basilique, remparts, quartier artisanal et d’habitat, nécropoles…De nombreuses traces d’habitations antiques composent le lieu-dit de Saint-Jean-de-Rouzigues qui domine Orsan. 

Saint-Laurent-des-Arbres by night

Saint-Laurent-des-Arbres est typique par son patrimoine médiéval : église romane fortifiée (11ème siècle), donjon (féodal), Tour Ribas et vestiges des remparts. La tour Ribas, siège de l’O.T, abrite une maquette réalisée à partir d’archives, qui représente la cité telle qu’elle pouvait apparaître au Moyen Age et jusqu’aux environs de 1750. Après le dîner, nous avons eu la chance de pouvoir escalader le donjon en compagnie de son Maire, Philippe Gamard détenteur des clés ! Le donjon appelé Tour Jacques Deuze culmine à 25 mètres et on y accède par un escalier à vis très étroit pour un panorama nocturne exceptionnel !

Aiguèze, plus Beau Village de France

Perché sur sa falaise annonçant la sortie des Gorges de l’Ardèche, le village et la remuante rivière sont indissociables ! Ce cadre naturel privilégié, que l’on découvre en empruntant le « Castelas », l’ancien chemin de ronde du château fort, ajoute à la beauté du village : donjon, tour sarrasine, fortifications… Un panorama splendide se dévoile sur l’Ardèche et le Mont Ventoux mais aussi sur les paysages de garrigue et de vignes des Côtes du Rhône. La Grand Rue pavée de galets de l’Ardèche, le passage voûté de la « Combe aux oiseaux » ou encore les maisons de pierre claire aux toits de tuile ronde en confirment l’identité : c’est Le Sud !

Apéro avec les « Chatouilleurs des Cîmes »

Sacha, Yacine, Maguelonne et Lesly aux prises avec les cordes !

A Saint-Julien-de-Peyrolas, nous voici prêts pour un apéro particulier : celui-ci se situera dans les arbres ! Nous sommes au bord de l’Ardèche devant le « pont cassé » qui fut bombardé au cours de la seconde guerre mondiale et jamais reconstruit. Ici, Romaric va nous initier aux secrets de cette activité originale : mettre son baudrier, comprendre le mécanisme des cordes… et le tour est joué ! Enfin, en théorie… car tout cela n’est pas anodin ! Romaric nous explique qu’il est arboriste-grimpeur, élagueur aussi, et que sa passion a toujours été dans les cimes ! L’activité est adaptable à tous, explique-t-il « Je suis même en mesure de monter des personnes handicapées. Il faut juste que je m’adapte aux possibilités physiques de chacun. De là-haut, tout est différent ». Finalement, après quelques efforts, chacun aura sa table, sa charcuterie du terroir et son petit rosé ! Le prestataire propose aussi des nuits dans les arbres, du perfectionnement à la grimpe au cours de randonnées arboricoles ! Site : https://www.chatouilleurs-des-cimes.com/

Enfin, un apéro bien mérité ! Avec modération, bien sûr…

Montclus, au bord de la Cèze

Petit village niché dans un méandre de la Cèze, Montclus,  classé aussi “Plus Beaux Villages de France » invite à la flânerie. Ses ruelles étroites et ses belles maisons rurales restaurées en font un lieu unique et plein de charme. L’abbaye de Mons Serratus d’abord puis un imposant château fort sont bâtis au cours du 12ème siècle.

La Roque-sur-Cèze et les Cascades du Sautadet

Le petit village médiéval est construit sur un piton rocheux près des cascades du Sautadet. Le château (12ème siècle) est une propriété privée qui ne se visite pas. On sait peu de choses sur son histoire. Il fut brûlé en 1573 par les Huguenots et fut abandonné à la fin du 19ème siècle.

En laissant la voiture sur le parking aménagé, on emprunte un petit chemin bucolique qui mène aux Cascades du Sautadet composées d’une série de chutes d’eau et de rapides d’un niveau progressif de 15 mètres situés sur le cours de la Cèze. Cette forte turbulence des eaux, associée à un relief accidenté sur lequel les crues déposent du limon glissant, font des cascades du Sautadet un site réputé dangereux où se produisent de nombreux accidents dûs à l’imprudence. D’ailleurs, ces cascades ont pour surnom « Le saut du Diable ». un dicton dit « Quau vai a La Ròca, se i cròca » (Qui va à La Roque s’y accroche).

Goudargues, la Venise Gardoise

Le village est surnommé la Venise gardoise, en référence à une belle source qui le traverse. Il abrite un riche patrimoine architectural et s’est développé autour de son cloître du 12ème siècle, puisant l’eau de ses 14 sources et creusant ses canaux. L’église abbatiale, remaniée au 19ème siècle, conserve de la période romane une partie du choeur et l’abside, ainsi que le réfectoire et la salle capitulaire qui accueille aujourd’hui des événements culturels et artistiques. Le grand lavoir est célèbre par sa grenouille de bronze réputée porter chance si on enfonce les doigts dans sa bouche !

Ballade du Val de Cèze à cheval

Tout près de Goudargues, le Centre équestre de France Desmaris propose la découverte à cheval de la Provence Occitane. Vous y rencontrerez une personne passionnée et professionnelle entièrement dévouée au « respect des chevaux, de la nature et de l’homme »… Avec son équipe, elle saura choisir la monture la mieux adaptée à vos souhaits et fera même traverser la rivière Cèze à ses bêtes qui raffollent de l’eau pour vous faire rejoindre le Domaine de Gressac ! Site : https://www.laballade-val-de-ceze.fr/

Le Domaine de Gressac

Au cœur de 115 hectares de nature préservée le Domaine de Gressac est un lieu unique protégé par le label Natura 2000. Surplombant la Vallée de la Cèze, c’est d’abord un domaine viticole conduit en culture biologique depuis 1970 et produisant des vins 100% naturels, mais aussi un élevage de chevaux de Pure Race Espagnole. C’est aussi un lieu de séjour exceptionnel avec 6 gîtes de charme et un espace événementiel entièrement équipé, une salle de massage raffinée, une magnifique piscine à débordement, une plage privée en bord de Cèze… Les propriétaires, Laurence et Reto Michelet gèrent leur domaine avec passion. Vous avez un projet de réunion familiale, un mariage en vue, un séminaire à organiser pour votre entreprise ou une envie de participer aux fameux « Women Boot Camp », appelez-les ! Site : gressac.com

Voler en ballon dans la Grotte de la Salamandre…

L’Aven de la Salamandre (entrée naturelle de la Grotte) a été exploré pour la première fois en 1965 par une équipe de spéléologues d’Uzès et de Nîmes. Après une descente de 50 mètres à l’échelle, ils ont été surpris de découvrir un vaste espace richement orné de concrétions. Le site est ouvert depuis 2013 par son propriétaire, Daniel Lelièvre (également spéléo), qui n’a de cesse de se renouveler pour y proposer des animations insolites et spectaculaires. Ainsi, nous raconte-t-il l’historique de l’Aéroplume : « J’habite à La Roque-sur-Cèze, dit-il, et mon voisin et ami,  Jean-Pierre David a inventé ce ballon dirigeable gonflé à l’hélium labellisé par son entreprise Aerosculpture (Spectacles vivants, Arts de la Rue). Plus léger que l’air, il se déplace tout en douceur grâce à ses deux grandes « nageoires » mues par le pilote éphémère. Pas de moteur, silence total. Nous avons eu l’idée d’adapter l’invention à la grotte afin de proposer à nos visiteurs ce voyage onirique ! Un seul impératif : peser entre 40 et 85 kg et être prêt à errer au-dessus des stalagtites et stalagmites sous l’oeil vigilant d’un professionnel »… Un vrai défi relevé par Maguelonne (Notre photo) qui a adoré son voyage !

Autre aventure organisée : la descente en rappel appelée « Grand Rappel » du puits naturel le long d’une corde spéléo encadrée par un professionnel. Nos hôtes, Lesly et Sacha ont réussi l’expérience avec adrénaline garantie !

A noter que l’accès à la grotte pour les simples visites se fait par un sentier didactique de 600 mètres où est implanté le parking afin d’éviter l’afflux de véhicules. Et pour les petites faims, la Boutique propose de sympathiques en-cas ! Site : https://www.grottedelasalamandre.com/


Reportage, Texte et Photos Dany Antonetti


CARNET DE ROUTE / BONS PLANS

DORMIR…

MAISON FELISA à Saint-Laurent des Arbres (30126), une Maison d’Hôtes de charme à l’esprit zen, chic et décontractée. Datant de 1850, c’est un «bed and breakfast» dédié à la détente, au bien être avec jacuzzis privatifs, massages, yoga et sans oublier la table d’hôtes. Site : maison-felisa.com

LA DEMEUR DE PRADAS, ancienne Maison de Maître en pierre du pays, entre lavande et vignes, est située sur la commune de Cornillon (mais à 800 mètres du village de Goudargues). Elle propose 4 chambres d’hôtes tout confort et la possibilité de se restaurer à la table de la maison. A l’extérieur, une belle terrasse ombragée et la piscine agrémenteront votre séjour. Réservations sur le site : provenceoccitane.com/cornillon/ ou par téléphone : 06 77 13 75 22

SE RESTAURER…

Le Papet à Saint-Laurent-des-Arbres : une excellente adresse et un service sympa pour une cuisine inventive à base de produits locaux concoctée par le Chef Nicolas Finand. La grande terrasse permet de respecter largement les mesures sanitaires en vigueur. Notre Photo : Saint-Jacques et Crevettes snackées, petits légumes sautés et nouilles aux épices douces. Site : https://restaurant-le-papet-e.jimdofree.com/

Le Bouchon à Aiguèze : une chaleureuse terrasse, sur la place du village, où vous accueillent deux vignerons, Gil Barrot et Sébastien Ventajol. ici, on aura tout loisir pour assortir mets et vins sur les conseils avisés des hôtes-vignerons ! Réservations : 04 66 39 47 70

Le Grain de Soleil à Goudargues : Dans la petite Venise Gardoise, une belle table aux couleurs du soleil médaillée du concours « Gard Gourmand » où vous apprécierez (comme nous !) la Raviole à la duxelle de champignons et foie gras pôelé ; le Carpaccio de tomates anciennes, mozzarella et pesto ; le Pavé de veau, crème de morilles ou le filet mignon de porc au chorizo… Site : https://www.legraindesoleil.fr/

SE DOCUMENTER

PROVENCE OCCITANE édite une série de dépliants ludiques pour toute la famille intitulés « Balades ludiques pour petits et grands » labellisés randoland.fr proposant à tous de se balader en s’amusant mais aussi en s’éduquant. Très pédagogiques à retirer dans les Offices de Tourismes ou à télécharger ! Site de la Provence Occitane : provenceoccitane.com


* Merci à… Yacine Diallo de l’Agence Hémisphère Sud pour l’organisation de ce reportage, ainsi qu’à nos hôtes, Lesly Reynaud, Directeur de la Provence Occitane et Sacha Coët, son alter ego.


Panorama vu du Camp de César, site archéologique de l’Oppidum de Laudun